[CRITIQUE/TEST] Far Cry 4

17 Décembre 2014 , Rédigé par Otakus'(no)Life Publié dans #Critique

Ubisoft, géniteur de la série Far Cry, remet le couvert en nous pondant un nouvel opus en cette fin d’année. Et comme pour Far Cry 3 qui avait fait sensation, lors de sa sortie, celui-ci ne déroge pas à la règle.

L’histoire débute par une belle journée qui s’annonçait plutôt longue étant donné que vous aviez prévu d’aller déverser les cendres de votre mère décédée dans son pays natal. En effet, elle a décidée de le fuir il y a 25 ans de ça quand la guerre civile a éclaté. Malheureusement pour vous, votre famille, était à l’origine de la faction rebelle, qui lutte, encore aujourd’hui, contre le roi Pagan Min, véritable tyran. C’est d’ailleurs, une des premières personnes que vous rencontrerez. Evidemment, il ne vous laissera pas aller où bon vous semble. Mais c’est sans compter sur les rebelles du Sentier d’Or dont faisait partie votre père. Bien sûr, comme son sang coule dans vos veines, vous allez prendre part à la libération de Kyrat.

[CRITIQUE/TEST] Far Cry 4

La faune au cœur même du gameplay !

Vous voilà donc au fin fond de l’Himalaya, vous allez devoir explorer, au péril de votre vie, ce milieu totalement hostile. En effet, ce n’est pas peu dire, puisqu’en plus des ennemis habituels, des indigènes ainsi que des animaux de toutes sortes (ours, loup, tigre, rhinocéros, ratel…) prendront un malin plaisir à essayer de vous bouffer. Toutefois, vous pouvez utiliser les animaux à bon escient en envoyant un appât en plein dans la base ennemie histoire de les faire paniquer avec plus ou moins de succès. Et si vous pensiez que les herbivores présents ne pouvaient pas vous être utiles, détrompez-vous, puisqu’en leurs faisant peur, ceux-ci peuvent devenir particulièrement violents, je pense notamment aux éléphants qui sont capables de faire un véritable carnage !

[CRITIQUE/TEST] Far Cry 4

Le fric c’est chic !

Mais ne vous inquiétez pas, vous êtes suffisamment armé pour faire face à toutes les situations éventuelles.  Comme d’habitude, vous aurez droit à l’AK-47, SVD, STG 90, PKG 7, lance-flammes, l’arc, etc. Et si vous n’êtes pas satisfait vous pouvez acheter des armes spéciales mais que vous ne pourrez pas personnaliser à votre convenance – dans la mesure du possible bien évidemment.  Au cours de votre exploration, plutôt que de marcher à pied tout le long – ce qui est fortement déconseillé au vu de l’environnement menaçant – vous aurez à votre disposition plusieurs moyens de transport comme des jeeps, des quads, des bateaux ou encore des petits hélicoptères. Tout ceci ne sera pas de trop pour visiter la totalité – de jour comme de nuit – de la map qui est tout simplement énormissime !

[CRITIQUE/TEST] Far Cry 4
[CRITIQUE/TEST] Far Cry 4[CRITIQUE/TEST] Far Cry 4

Et que dire des graphismes qui sont tout simplement ébouriffants. Sur PS4, les textures des poils des animaux ainsi que la flore sont particulièrement bien retranscrites. Pour une fois, les feuilles ne sont pas simplement que des amas de textures baveuses mais bien des feuilles comme on est censé en voir. Ce qui change pas mal le côté infiltration puisque vous aurez vraiment la possibilité de vous cacher dans les feuillages. Vous pourrez également mettre le feu à la végétation – d’ailleurs le feu pourra s’étendre assez loin et les arbres n’y échapperont pas non plus – ce qui est très pratique pour faire fuir les animaux ou pour mettre la panique dans les troupes ennemies. La faune que vous pourrez chasser – oui je sais que c’est mal mais vous n’aurez pas le choix – vous sera également très utile.

[CRITIQUE/TEST] Far Cry 4[CRITIQUE/TEST] Far Cry 4

La drogue c’est mal !

L’ambiance générale du jeu est globalement bonne. Les doublages en VF sont très convaincants et ne manquent pas d’humour, bien au contraire. Il suffit d’être dans une voiture et d’écouter la radio, l’animateur est un vrai fou furieux. Pagan n’est pas en reste non plus à ce sujet. Les musiques tantôt exotiques tantôt rock collent parfaitement au jeu et sauront vous faire monter la pression aux moments importuns. De plus, une fois n’est pas coutume, vous devrez tendre l’oreille afin de ne pas vous faire surprendre par un quelconque animal qui vous voudrait du mal.

[CRITIQUE/TEST] Far Cry 4[CRITIQUE/TEST] Far Cry 4

Seul ou à plusieurs c’est toujours aussi bon !

Passons maintenant à la durée de vie et aux différents modes de jeu disponibles. Le mode histoire ici présent va vous faire passer de folles heures et pour une fois, il vous sera possible d’y jouer en coopération online avec un ami. Et ça c’est le gros plus du jeu, d’autant plus que cette option est quasi obligatoire lorsque vous voulez prendre des forteresses. Bien évidemment, vous pouvez également utiliser des mercenaires contrôlés par l’IA mais c’est quand même plus sympa de le faire avec un ami non ? Et si vous pensiez que Kyrat était la seule aire de jeu, eh bien vous vous trompez mais je vous laisserai découvrir les différents lieux vous-même.  Il existe une multitude de quêtes annexes différentes – celles de Yogi sont très épileptiques – à faire durant vos longues promenades à travers les montagnes de Kyrat.

[CRITIQUE/TEST] Far Cry 4
[CRITIQUE/TEST] Far Cry 4[CRITIQUE/TEST] Far Cry 4

Et concernant le mode multijoueur en ligne, vous aurez le droit à trois modes de jeu sans oublier un éditeur de cartes, rien que ça :

Dans L’avant-poste,  le Sentier d’Or cherche à établir un avant-poste dans la région, tandis que les Rakshasas veulent éradiquer la présence des impies sur ces terres et sécuriser l’avant-poste pour ce tyran de Pagan Min.

Dans la Mission propagande, le Sentier d’Or doit poser une bombe sur chacune des trois installations de propagande pour les détruire, et ainsi mettre un terme à la corruption de Pagan Min.

[CRITIQUE/TEST] Far Cry 4

Dans le Masque démoniaque, les deux camps doivent récupérer le légendaire masque démoniaque en mêlant furtivité et assaut direct, puis le rapporter jusqu’à leur base. Faites preuve d’esprit d’équipe pour empêcher ces reliques sacrées et leurs pouvoirs exceptionnels de tomber aux mains de l’ennemi.

De plus, Ubisoft nous gratifie du mode multi en ligne quasiment gratos pour nos amis qui n’ont pas le jeu, en effet, des codes vous sont fournis pour que ceux-ci puissent vous rejoindre sur votre partie ! C’est une excellente idée pour se faire un peu la main et aussi penser à ses amis qui ne peuvent pas forcément acheter tous les titres sortis en cette fin d’année.

[CRITIQUE/TEST] Far Cry 4

Alors c’est fun ou pas ?

Pour ma part, je trouve le jeu vraiment très bon, ceci dit je n’ai pas beaucoup joué à Far Cry 3, faute de temps à l’époque et ne pourrai pas vous dire s’il lui ressemble. Il faut se dire que même s’il existe des similitudes avec l’épisode précédent – Pagan Min super stylé mais moins badass que Vaas – Ubisoft a amélioré un peu le gameplay. De plus, l’histoire est  prenante,  ils ont ajouté des quêtes à faire en coop qui sont vraiment sympas à jouer. De ce fait, le jeu mérite toute votre attention si vous cherchez une bonne dose de fun entre deux parties de Samurai Warriors 4, GTA V et autre gros blockbusters de cette fin d’année.

 

Merci à Ubisoft pour le jeu et merci à Hirumaze pour la rédaction de ce test !

Partager cet article

Commenter cet article